mardi 30 juin 2009

Le Coran et le voile



Je me permets de vous communiquer le mail d'un de mes visiteurs , que je remercie:
jeussailire a ajouté un nouveau commentaire sur votre message "L'islam et ses "démons"" :
Le voile, niqab, burqa etc. est-il prescrit par le Coran ?Pour le savoir il suffit de LIRE LE CORAN et l'on constate que pour la sourate XXXIII (33) verset 57 (ou 59 pour les versions utilisant la numérotation post-1923) tous les traducteurs donnent grosso-modo à peu près la même traduction :
Kasimirski57. 0 Prophète ! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos des hommes. Dieu est indulgent et miséricordieux.Savary :59. 0 Prophète ! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les discours du public. Dieu est indulgent et miséricordieux.
Mohammed Hamidullah :59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux.
André Chouraqui :59. Ohé, le Nabi, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des adhérents, de resserrer sur elles leur mante, c’est pour elles le moyen d’être reconnues, et de ne pas être offensées, Allah, clément, matriciel.[Note : Mante = ample cape à capuchon froncé porté par les femmes. Définition du Larousse 2005, page 661.Un capuchon, c'est pour couvrir la tête. S'il n'y avait pas besoin de se couvrir la tête, le traducteur aurait utilisé le terme cape ou ample cape et non pas mante.]
Université Al Azhar :59 Ô Prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir le corps avec des robes amples. Grâce à cette tenue, on reconnaîtra qu'elles sont des musulmanes et ainsi elles ne seront pas agressées. Allah est Miséricordieux et Il accorde Son pardon à celui qui a renoncé à ses péchés.[Note : corps = organisme de l'homme, de l'animal ; partie matérielle de l'être humain. Définition du Larousse 2005, page 296.La tête fait partie du corps qui va de la plante des pieds au sommet du crâne et au bout des doigts.]
Conclusion :Ceux qui disent que le coran ne prescrit pas le voile, ni la burqa etc. n'ont pas lu le coran ou sont des menteurs.Le Coran impose bel et bien aux musulmanes de se cacher sous ce que l'on peut qualifier du terme générique de "rideau portatif".Plus l'islam est fort à un moment et à un endroit, plus les femmes ont le courage de s'imposer le rideau portatif prescrit par le coran, et elles se l'imposent le plus intégral possible à ce moment là et à cet endroit là : c'est la burqa.Moins l'islam est fort à un moment et à un endroit, moins les femmes ont le courage de s'imposer le rideau portatif prescrit par le Coran, et elles se l'imposent le moins intégral possible à ce moment là et à cet endroit là : c'est le voile.Là où l'islam est si faible qu'il n'a aucun pouvoir, les femmes n'ont pas le courage de s'imposer le moindre rideau portatif prescrit par le Coran : c'est le profil bas, ni voile ni burqa.La longueur du voile mesure la faiblesse de l'Etat.
(Pour ma part, je relève un aspect important "Ainsi on reconnaitra qu'elles sont musulmanes"
Ceci est à rapprocher de ce que Locke dit à propos des "signes de reconnaissance". En effet, pourquoi une personne, doit-elle montrer sa confession dans sa manière de s'habiller? Et que se passerait-il si tous les croyants agissaient ainsi? Cela favoriserait-il la paix et la concorde sociale?)








lundi 29 juin 2009

L'islam et ses "démons"


"La burqa, une pathologie de la culture musulmane"





J'ai lu Abdenhour Bidar, à la fois dans Libé et dans le Monde (même article!)


J'aime beaucoup ses articles en général, ils sont très raisonnables et pédagogiques.
Toutefois, un point me laisse perplexe.

Le voile, dit-il, "peut signifier la revendication d'une dignité, d'une estime de soi : " Je suis une femme et je ne veux pas être regardée dans l'espace public comme un objet de désir" ".
Il faudrait m'expliquer cela.


Il est légitime, pour un être humain de ne pas vouloir être regardé comme (seulement) un objet de désir. Sur la place publique, et aussi chez soi, dans sa cuisine par exemple (où commence l'espace public?). Mais pourquoi cela ne vaudrait que pour les femmes? Pourquoi les hommes ne se voilent-ils pas? Les hommes ne sont-ils pas objets de désir pour les femmes - entre autres?


Un adolescent peut être objet de désir pour un homme, par exemple (cf Mort à Venise). Dans un souci de dignité de l'être humain, et donc de pudeur, pourquoi ne voilons-nous pas systématiquement nos jeunes garçons?


Voudrez-vous m'expliquer cela? Pourquoi ce type de pudeur (protégeant une "dignité")ne concernerait-il que les femmes?


Le jour où j'aurais compris cela, j'aurai beaucoup progressé (dans ma compréhension de l'Islam)

L'histoire édifiante d'Eduard Glissant


Ce matin, Alexandre Adler disait (France-Culture) qu'un des problèmes pour les Antilles était l'absence de reconnaissance et de perspectives pour ses élites. Il a donné l'exemple d'Edouard Glissant, qui est parti à 6O ans (âge de la retraite légale pour un prof!) pour les Etats-Unis. Evene

Il enseigne maintenant en Louisiane. Il a 80 ans. Croyez-vous que la France lui aurait offert un poste équivalent?


Comment rester dans un pays qui vous tient pour obsolète à 60 ans. Absurdité française!

dimanche 28 juin 2009

Un abus de langage?


Je me demande tout de même si le terme de "génie" est bien approprié..

Si Michael Jackson est un génie, que dire de Platon, Descartes, Shakespeare ou Mozart?

Me voici de nouveau près d'un ordinateur

On peut reprendre notre conversation où nous l'avions laissée...

samedi 20 juin 2009

La tolérance, l'espace public et les signes de ralliement



La tolérance religieuse et ses limites
Dans un plaidoyer vigoureux en faveur de la liberté de pensée, John Locke pose les fondements d’une théorie de la séparation radicale de l’Etat et de l’Eglise. L’autorité politique ne peut ni ne doit forcer les consciences. En revanche, il lui appartient de préserver les intérêts de l’ensemble de ses sujets. Par conséquent, les individus ne peuvent être sanctionnés pour la manifestation de leurs convictions religieuses aussi longtemps que celles-ci ne constitue aucunement une menace pour l’ordre public.

"Le port d’une chape ou d’un surplis ne peut pas plus mettre en danger ou menacer la paix de l’Etat que le port d’un habit ou d’un manteau sur la place du marché ; le baptême des adultes ne détermine pas plus de tempête dans l’Etat ou sur la rivière que le simple fait que je prenne un bain .[…]
Prier Dieu dans telle ou telle attitude ne rend en effet pas les hommes factieux ou ennemis les uns des autres ; il ne faut donc pas traiter cela d’une autre manière que le port d’un chapeau ou d’un turban ; et pourtant, dans un cas comme dans l’autre, il peut s’agir d’un signe de ralliement susceptible de donner aux hommes l’occasion de se compter, de connaître leurs forces, de s’encourager les uns les autres et de s’unir promptement en toute circonstance. En sorte que, si on exerce sur eux une contrainte, ce n’est pas parce qu’ils ont telle ou telle opinion sur la manière dont il convient de pratiquer le culte divin, mais parce qu’il est dangereux qu’un grand nombre d’hommes manifestent ainsi leur singularité quelle que soit par ailleurs leur opinion. Il en irait de même pour toute mode vestimentaire par laquelle on tenterait de se distinguer du magistrat (1 et de ceux qui le soutiennent ; lorsqu’elle se répand et devient un signe de ralliement pour un grand nombre de gens qui, par là, nouent d’étroites relations de correspondance et d’amitié les uns avec les autres, le magistrat ne pourrait-il pas en prendre ombrage, et ne pourrait-il pas user de punitions pour interdire cette mode, non parce qu’elle serait illégitime, mais à raison des dangers dont elle pourrait être la cause ? Ainsi un habit laïc peut avoir le même effet qu’un capuchon de moine ou que toute autre pratique religieuse".
John Locke, Essai sur la tolérance (1667), trad. Jean Le Clerc, Ed. Garnier Flammarion, 1992, pp 110 et 121.
NOTE 1 : Le magistrat est ici le représentant et le symbole de l’autorité politique, laquelle a pour mission de préserver les intérêts de tous ceux qui sont soumis à sa juridiction.

La Burqa doit-elle être interdite, suite...


Après avoir écouté C dans l'air, j'ai un peu bougé...

Il me semble difficile de décider à la place de quelqu'un ce qu'il en est de sa dignité (la burqa contraire à la dignité de la femme..)

En revanche, la solution de la Belgique est intéressante. Une réglementation policière interdit les masques et déguisements en dehors des jours de carnaval.
Donc la question religieuse etc.. est mise de côté.
Ici en France on vient d'interdire la cagoule. Pourquoi ne pas interdire aussi ce type d'encagoulement... Puisqu'il une fois voilé, l'individu qui est caché en dessous est de sexe indéterminé.
Je vais remettre en ligne pour vous le texte de Locke sur le ralliement des Quakers...

La retraite à 67 ans

Vous connaissez mon opinion sur ce sujet.
Lisez le Monde, p 10. Une fois de plus, le modèle scandinave pourrait nous inspirer
"La logique du pacte de l'après-guerre s'est défait. Il faut repenser la solidarité" Anne- Marie Guillemard
Ce qui est éloquent c'est le tableau sur les âges de départ à la retraite dans les pays développés...

Notre prochain ministre de l'éducation nationale


D'après Nicolas Domenach ce sera... Xavier Darcos. Car une dure tâche l'attend: des milliers de postes à supprimer. Do,c; tant qu'à griller un ministre, autant que ce ne soit.. que le même, qui l'est déjà......

Monsieur Propre



Ahmaninejab a dit que ses adversaires n'étaient que des poussières.. le Monde
Comment compte-t-il les nettoyer?


( balai-brosse? aspirateur? karcher?...)

vendredi 19 juin 2009

Luc Ferry et la philosophie: pourquoi il a tout faux

Il veut remplacer la philosophie telle par de l’histoire de la philosophie.
Il dit que l’exercice de la dissertation tel que nous le pratiquons est « absurde ». Que le côté « formel » de la dissertation n’a rien à voir avec le contenu de l’enseignement philosophique. Il dit aussi que nous ne sommes pas capables de noter les dissertations (caractère aléatoire des notations) et que les élèves sont incapables de réussir cette épreuve.

1) Il a tort d'affirmer que les élèves sont incapables de réussir cet exercice. Chaque année, au bac, nous mettons d’excellentes notes à un certain nombre d’élèves. Ce que certains peuvent faire, tous peuvent y prétendre, car « le bons sens est la chose du monde la mieux partagée ». Le point décisif, évidemment, c’est que l’on leur ait inculqué cette méthode à nos élèves.
Je tiens à la disposition de Luc Ferry quelques bonnes copies de mes élèves, ainsi que des copies de bac que j’ai recopiées (nous avons publié des copies authentiques du bac avec mes amis du Webpédagogique).
2) Ce qui est « formel » (appliquer des règles strictes -ici pour penser) n’est ni gratuit ni vain ni vide de sens. Pas plus que la versification n’est superflue en poésie. Jacques Julliard faisait remarquer que l’écriture poétique libérée de toute règle est encore plus délicate que l'écriture contrainte ! De plus notre société aurait bien tort de mépriser les formes car « les formes sont les divinités tutélaires des institutions humaines, ce sont les formes qui nous délivrent de la barbarie » (Benjamin Constant). Il n’y a pas de liberté sans loi, pas de pensée libre sans apprentissage des règles de la pensée.
Le respect des formes est un des fondements de la démocratie et, bien entendu, de toute morale, même utilitariste !
3) Il est parfaitement faux de dire que la correction d’un devoir d’histoire de philo, ou d’un commentaire de texte, est plus objective et indiscutable que la correction d’un devoir de philo tel que nous concevons aujourd’hui. Pour une raison évidente : la pensée de tout philosophe est ambiguë, elle comporte des sous-entendus, elle autorise des interprétations divergentes. Voyez par exemple le texte de Locke qui est tombé cette année en ES (sur les principes de la morale). Qui peut dire avec certitude quelle est sa thèse ? Moyennant quoi, nous devons être indulgent et tolérer différentes lectures du texte. Sur un point je suis d’accord avec Luc Ferry : si je lis un fragment de Derrida, je le note 2 sur 20 (ou 5 sur 20 car on est indulgent quand on a des doutes sur le sens d’une argumentation). Si je tombe sur un texte de Badiou je mets 1 sur 20. Raphaël Enthoven disait hier qu’il avait eu 11 au bac, parce que son devoir était prétentieux et fumeux.
En règle générale aujourd’hui, nous savons noter les copies, nous connaissons tous les écueils de correction et nous les évitons. Si le devoir est clair et sans prétention, qu’il applique les règles, il a la moyenne.
4) Il est faux de soutenir que la philosophie c’est l’apprentissage de la sagesse, ou du
« bien vivre ». Ceci est la thèse de Luc Ferry, pas de tout le monde. Pour moi, la philosophie est recherche et amour de la vérité. A ce titre, elle implique la pratique de la pensée et l‘apprentissage d’une discipline que nous enseignons par le biais, entre autres, de la dissertation. Apprendre à penser par soi-même, montrer comment et pourquoi on doit se délivrer de la tyrannie de l’opinion, voilà ce que nous faisons en cours de philosophie. Ce n’est ni vain ni absurde. C’est extrêmement utile par les temps qui courent.

La dissertation de philosophie selon Jacques Julliard


Il racontait tout-à-l'heure que lorsqu'il était en Khâgne, son professeur (Jean lacroix) les obligeait à faire des devoirs en 9 parties + intro et conclusion, soit 11 parties de 30 lignes chacune soit 330 lignes en tout.

Moi je fAis toujours des plans en 9 parties; à l'avenir de vais imposer cette règle à mes élèves... Vous voici prévenus!

Je trouve que le côté formel de la dissertation est particulièrement pédagogique et vertueux.

Car JAMAIS nous n'avons eu besoin de formes comme aujourd'hui (ce sont les formes qui nous délivrent de la barbarie). Voir mon prochain post anti- Luc Ferry) . le déclin des formes est aujourd'hui la source de tous nos maux (incivilités, désordre moral etc..)

Interdire la burqa en France?


Je ne sais pas si c'est envisageable.. Je vois mal les policiers obligeant ces pauvres femmes à se déshabiller dasn l'espace public. Vous imaginez un peu la scène?


En tout cas, Fadela Amara et pour, Eric Besson est contre....

mercredi 17 juin 2009

Ahmaninejab n'est pas seul


Non seulement Dieu est avec lui (cf le "verdict divin") mais aussi la Chine et la Russie (UNE du Monde ce soir) . C'est extrêmement réconfortant (tous les démocrates à ses côtés)!
Cependant, cela suffira-t-il?
Voir les points de vue ce soir de JF Julliard et Reza Moini dans le Monde .
"Pas de victoire sans presse libre"

Le pouvoir iranien a aussi un ennemi de taille (Satan?) nommé Internet..

Un tueur

Pour ceux d'entre vous à qui cela aurait échappé, Obama n'est pas un tendre. C'est un tueur.
Vidéo ici
(entre parenthèses: qui a entendu J.M. Apathie ce soir au Grand Journal? C'était d'une stupidité ce qu'il a dit à propos de l'indifférence d'Obama (par rapport à l'Iran)! Purement et simplement ahurissant. Je n'en croyais pas mes oreilles...

A quoi sert la philosophie au lycée?

J'étais invitée ce matin à un débat ce matin sur Radio Notre dame ici, en podcast

mardi 16 juin 2009

Vers la social écologie

Lisez le papier de mon collègue l'excellent Jean-Claude Monod ce matin dans Libé
L'urgence d'une social-écologie

"Verdict divin"


Selon le guide suprême, le résultat des élections en Iran témoigne d'un "verdict divin".

Dans cette "démocratie" Dieu est très coopératif...

dimanche 14 juin 2009

Nicolas Hulot président (2012)


L'idée n'est pas de moi, mais de Laurent Delahousse (FR 2 aujourd'hui). Même si je suis d'accord : Nicolas Hulot est actuellement le meilleur .. (à mes yeux).


Mais voici pourquoi l'hypothèse ne tient pas la route:

Les écologistes aujourd'hui (Cohn-Bendit, Hulot, Arthus-Bertrand) qui sont aussi des hommes charismatiques et médiatiques, ne veulent pas être présidentiables, ni même assumer des fontions politiques nationales (jusqu'à preuve du contraire), dont ils savent qu'elles les décrédibiliseraient.
En effet, même si l'écologie est politique en ce sens qu'elle appelle des décisions politiques, elle n'est pas politique en ce sens qu'elle est morale.

L'écologie est une cause morale.
Pourquoi?
Parce que le discours des écologistes consiste à contredire l'esprit du temps ("il faut consommer pour entretenir la croissance, on n'a qu'une vie, jouissons sans entrave, travaillons plus pour dépenser plus etc..") pour dire: nous devons prendre nos responsabilités vis-à-vis de toute la population de la planète (les plus pauvres pâtissent en premier) et , bien sûr, vis-à-vis des générations à venir.

Il s'agit là d'une préoccupation morale, car elle est, à la limite, strictement désintéressée. Se soucier de l'impact des déchets nucléaires est exclusivement moral, nullement politique.


Les décisions écologistes ne comportent pas de retour sur investissement. Elles répondent à un impératif kantien ("tu dois parce que.. tu dois, indépendamment de tout profit") revisité par Jonas : parce que l'humanité à venir est vulnérable et ne peut se protéger elle-même de ce qui la menace, puisqu'elle n'existe pas.
Tout ceci va à l'encontre des préoccupations politiques. Car les politiques, qui ont toujours une échéance électorale, veulent (et doivent ) être réélus. Donc ils doivent expliquer que les mesures qu'ils prennent rapporteront quelque chose.
Dans le cas de la lutte contre le réchauffement climatique, ou le nucléaire, ou la préservation de la mer et des poissons, l'électeur voit ce que cela coûte, et beaucoup moins ce que cela peut rapporter.
D'où l'explication donnée par tant d'abstentionnistes: "Aller voter... à quoi bon. Cela ne me rapporte rien, à moi. Cela ne peut rien changer ...pour moi" (et pourtant les gens ont bien été voté quand il s'est agi de dire "non" à la constitution européenne).
Il me semble que le combat écologique ne peut pas être mené par des hommes qui ont des visées électorales nationales. Il est évident que si Cohn-Bendit change d'avis et se présente aux présidentielles, son combat cessera d'être moral.
Quant à N. Sarkozy, quand il nous dit qu'il s'est rallié à la cause verte (ou Martine Aubry) comment le croire?

Ainsi par exemple, quelle est sa position sur le nucléaire?

Et quid de la nomination (supposée) très politique de Claude Allègre?

Bref : vive Nicolas Hulot.

Mais pour ce qui concerne les présidentielles.. je ne vois personne d'autre à l'horizon que N. Sarkozy... Il le sait et il jubile à juste titre.

samedi 13 juin 2009

Réviser le bac sur Internet

J'aimerais avoir votre avis sur ceci :
Le monde : réviser le bac avec le web
Trouvez-vous normal que tout soit gratuit sur Internet?
J'envisage de créer un site de prépa payant. Est-ce acceptable? Ou scandaleux? (supposons que ce soit très très peu cher)

Pourquoi?


Je viens d'entendre Manuel Valls qui disait à peu près:

"L'échec du PS s'explique par l'absence de pensée. Car si l'on pense on prend des risques, penser fait peur"

(mes élèves croiront mon cours d'hier sur le mal-radical-banal !)

Cela dit, à défaut de pensée, Martine Aubry et Ségolène Royal ont désormais une ligne politique et un objectif clair, franc, non négociable : faire barrage aux quadras - au premier rang desquels Manuel Valls évidemment.
Là dessus je vais voir le défilé CGT -"on est là pour voir le défilé" (manif sous mes fenêtre) je me dépêche, il n'y a pas foule... Ca vient de commencer, c'est presque fini...

Une nouvelle utopie : l'écologie politique

Voir le Monde, Cahier Horizons-Débats, hier soir:
Jean Gadrey:
"Les grands gisements d'emploi et de valeur ajoutée du futur résideront dans des tranformations qulitatives hors croissance dans une économie dont le principe sera de prendre soin des personnes... des biens, de la nature et de la cohésion sociale" (Pour une société du plein emploi sans croissance)
Edgar Morin:
"L'important est de vivre poétiquement, c'està-dire dans l'épanouissement de soi, la communion et la ferveur" ici

"Même un peuple de démons.."


Répliques ce matin portait sur la question des droits de l'homme: sont-ils universels? leur promotion ne témoigne-t-elle que de l'arrogance des occidentaux?

Hubert Védrine a dit quelque chose de juste qui aura surpris tout le monde (venant de lui): "Seule l'écologie (et non les droits de l'homme) peut réconcilier les peuples, par delà la diversité des traditions, des religions , et des convictions".
Pourquoi?
parce que l'intérêt ici doit nous motiver...

"Même un peuple de démons" dirait Kant, finira par le comprendre..

( A l'heure ou je vous écris, j'apprends la réélection de Ahmadinejab et la dernière déclaration de Kim Jong-Il ; je me demande si l'un et l'autre vont finalement se rendre aux arguments de Nicolas Hulot et de Cohn-Bendit)

jeudi 11 juin 2009

A samedi

Je vous donne RV au MK2 bibliothèque (pour ceux qui ne passent pas le bac...)
Le désir mimétique, Girard/Freud.

La troisième voie de Richard Descoings

Vous me dites ce que vous en pensez? Le monde

Nous n'avons qu'une planète

Ecoutez cela :

http://www.storyofstuff.com/international/

Les beaux gosses


Je l'ai vu, c'est très drôle!

Mais ce n'est pas ce film (après La journée de la jupe et Entre les murs) qui va susciter des vocations pour le métier de profs.
Cela ne donne pas vraiment envie. Les profs sont par ailleurs très bien représentés dans le film (une palette variée) mais que c'est triste! (l'absence totale d'intersection entre les deux mondes celui des collégiens et celui des profs : voir la rencontre dans l'ascenseur ...)

mardi 9 juin 2009

Comment le Monde verdit....


Lisez l'Edito de Eric Fottorino : " Cohn-Bendit fait bouger les lignes dans le sens de l'histoire"

lundi 8 juin 2009

Pourquoi?


80 % des jeunes entre 18 et 30 ans n'ont pas voté.

Pourquoi les jeunes ne vont-ils pas voter? Vous pouvez- peut-être m'éclairer?

Home et le résultat des élections


La projection de Home a-t-elle influencé les électeurs? en aucun cas dit Brice Teinturier.

On peut tout de même de poser la question...

Pourquoi?

"La gauche n'incarne plus (provisoirement) l'espoir" Jack Lang
"Le langage du PS est mort" Manuel Valls
"La gauche est au trou" J.L. Melenchon....
Et puis enfin:
"La seule chose est certaine, c'est la disparition de la gauche" Jean-Luc Nancy


(Il me paraît inapproprié d'incriminer "Martine".. car le phénomène concerne toute l'Europe. Il serait intéressant de se demander pouquoi, partout, le "message" socialiste est devenu inaudible)

dimanche 7 juin 2009

quiz

Qui a dit " la plus noble des vengeances, c'est de pardonner"?
Kant?
Kiekegaard?
Jankélévitch?

vendredi 5 juin 2009

Comment sauver la planète

Avec l'aide de Luc Besson et de F.H. Pinault ... Ce soir, sur Fr. 2

Dimanche

Sauvons l'Europe ici

mardi 2 juin 2009

Réquilibrage des filières

Richard Descoings ne tranche pas, mais relève trois options: ici
Laquelle préférez-vous?

Le rapport Descoings appliqué dès la rentrée?

Celle de 2010?
Vous lirez ici: Le point

lundi 1 juin 2009

Le lycée de demain (suite)

Si vous le pouvez, achetez le monde et lisez l'article p20
Etre lycéen en France : le regard critique des élèves étrangers
Je mettrai le lien dès qu'il sera disponible.
J'en retiens ceci: (en attendant de prendre connaissance du rapport de R. Descoings demain)
Les finlandais trouvent que les lycéens français n'ont pas assez d'autonomie; les lycéens finlandais construisent leur parcours comme ils le veulent. Ils sont obligés de tester deux mois une matière, ensuite ils peuvent l' abandonner. Le cloisonnement, chez eux , n'existe pas (nos trois filières rigides en bac général !)
Les américains trouvent que nos journées sont trop longues et qu'il y a trop de vacances (c'est l'évidence).
Ensuite les avis sont variés, mais il faut lire le point de vue chinois! Là-bas chaque mois les élèves sont évalués globalement(de 0 à 150) et classés. Vous imaginez un peu le stress... Et quand un prof est absent, le meilleur élève de la discipline fait le cours à sa place.
Tiens, c'est une bonne idée. Je vais faire cela à l' avenir.

( voyez le dessin de Plantu! sévère pour l'université française....)