vendredi 31 août 2007

La religion dans les limites de la simple raison


Mére Teresa n'était pas sûre d' avoir la foi Rue 89

C'est plutôt rassurant..

(cf Kant: "Je crois, mon Dieu, viens en aide à mon incrédulité")

3 commentaires:

leo a dit…

Bonjour,
la phrase "je crois. Secours mon incrédulité" se trouve dans l'Evangile de Marc. Elle est prononcée par un père qui vient de demander à Jésus de guérir son fils d'un "esprit muet" (symptômes de l'épilepsie, apparemment).
L'histoire est donc chez Marc, chapitre 9, versets 14 à 28.
Pour mère Thérésa, malgré ses doutes, il me semble qu'elle a précisément appliqué cette phrase et que toute sa vie a été guidée par la foi; parce que si elle s'était située dans les limites de la raison kantienne, elle serait rentrée chez elle se marier, et aurait exercé comme infirmière dans l'hôpital local.

Lhansen-Love a dit…

Mais non, un kantien ne se marie pas!
Merci pour la référence à l'Evangile!
Mère Théresa avait la foi .. en l'homme, plutôt, non? Comme Kant?

"La foi, qui porte sur des choses obscures, est un acte non de l'intelligence, mais de la volonté"
Descartes (ça ne doit pas être dans l'Evangile)

florian a dit…

Pour poursuivre sur la religion, voir l'excellent dernier n° d'Esprit "effervescences religieuses".