mardi 14 août 2007

Le bonheur, c'est possible...


Grâce à Delanoë, c'est le vélo à Paris -pour ceux qui comme moi ont la chance d'y résider au mois d'août.

Ensuite, à la rentrée, l'idée -entre autres - c'est d'aller au lycée en métro (ça monte) et de revenir à vélo (ça descend) . Idem quand on va dîner chez des amis par exemple.

En plus, quand il y aura des grèves, tout le monde -ou presque -circulera à vélo, vivement les grèves!
Personnellement je suis pour Paris sans voiture, (et pour la décroissance en général) mais je sais que certains ont encore des objections.

4 commentaires:

scrittu a dit…

oui, j'envisage aussi avec plaisir d'aller au lycée en vélo. Je crois que le score de Delanoë aux prochanes municipales risque d'être très impressionnant!

Lhansen-Love a dit…

en plus le bus c'est dangereux...

Anonyme a dit…

c'est effectivement une tres bonne initiative ... et en plus, ca plait aux touristes !
esperons que les pots d'echappement reculeront face au phénoméne vélo.

Anonyme a dit…

Tres bonne initiative!

En tout cas c'est sur que c'est une bonne idée et qu'il faut à terme que Paris devienne une ville 70% deux-roue. Mais bon, désengorger la ville ça passe par une prise de responsabilité collective des dangers que notre train de vie nous fait courir!

C'est de l'argent bien utilisé ça, mais après, le reste c'est quand même problématique. Je ne comprend pas qu'alors que des gens habitent dans des taudis dans le 19e ou le 20e (pardonnez moi cette expression mais bon elle à le mérite d'être clair) on ne tente pas de rénover ces quartiers et on organise Paris Plage à la place, il y'a plus important que les divertissements (qui pour certains apparaissent comme de la poudre aux yeux) pour l'instant, il faut une politique 'urbanisation béton dans l'intérêt collectif! J'espere que notre Bertrand s'en rendra compte pour son prochain mandat qui, je l'éspère, sera encore plus réussi!

Je suis pour ma part déjà un cycliste et j'espere que notre communauté va s'agrandir!