mercredi 17 décembre 2008

Classes prépas: 30 % de boursiers? (annonce plan égalité des chances)


Donc pour ce qui nous concerne (profs de prépas..), nous devrions avoir 30 % d'élèves boursiers dans nos prépas...
Ceci soulève quelques questions..


Demandera-t-on à ces nouveaux venus le même niveau que celui que nous attendions des élèves triés jusqu'ici selon leur résultats? Si oui, alors il n'y a rien de changé (et l'on n'en aura pas 30 % de boursiers dans chaque classe mais des proportions très variables selon les cas et selon les lycées..). Sinon : qu'est-ce que est prévu pour la remise à niveau des nouveaux admis?

Les meilleurs lycées (Henri IV etc..) prendront-ils aussi 30 % de boursiers?

Que deviendront les 30% de non -boursiers qui seront refusés faute de place (sauf s'il est prévu de multiplier les clesses prépas et les postes pour accueillir tous les nouveaux entrants...)

Enfin il me semble que, dans l'état actuel des choses, le projet est assez peu crédible (annonce purement démagogique?)

10 commentaires:

Ailovespolitics a dit…

Bonjour Me Hansen-love! étant actuellement en train de préparer science po,j'ai pris la décision de tenir un blog, relatant plus ou moins mes opinions de faits d'actualité. S'il n'est que très peu étoffé pour l'instant, je compte l'améliorer au fil du temps. Si vous daignez y jeter un coup d'oeil, et me laisser votre avis sur un article ou deux, et sur votre jugement sur ma réflexion ou mon écriture, toutes les critiques seront les bienvenues! En vous remerciant,

http://ailovespolitics.blogspot.com/

duobrio a dit…

Il serait intéressant de savoir ce que sont devenus les premiers sortants "discrimination positive" diplômés de Sciences Po Paris ... par rapport à leurs homologues de voie dite "normale", pour déjà avoir une idée de la réalité sur le terrain de cette fameuse égalité des chances tentée par R. DESCOINGS -
pour avoir une chance de ne pas voir ce projet comme purement illusoire et non réalisable en l'état ....

Lhansen-Love a dit…

Bravo, j'y vais de ce pas. Mettez une annonce sur mon over-blog et je la répercuterai!

Lhansen-Love a dit…

Les résultats des admis IEP voie parallèle sont très satisfaisants, dit-on.
Il faudrait savoir ce que deviendront nos boursiers. On me dit qu'ils sont déjà 23% à l'heure actuelle , ce que j'ignorais. Donc RV dans trois ou quatre ans, après tout, il ne faut préjuger de rien...

Hugues Vessemont a dit…

La méritocratie n'est pas LE remède contre la discrimination, les filières d'élites s'immunisent rapidement contre ces ordres impératifs d'ouverture... Il est plus facile de faire céder des chefs d'établissement que d'appliquer la loi SRU

hugues Vessemont a dit…

La méritocratie n'est pas LE remède contre la discrimination, les filières d'élites s'immunisent rapidement contre ces ordres impératifs d'ouverture... Il est plus facile de faire céder des chefs d'établissement que d'appliquer la loi SRU

Lhansen-Love a dit…

Oui, Hugues,
Il me semble qu'on ne doit aps demander à l'école des miracles, et ce n'est pas son rôle de toute façon. Donc ces mesures sont surtout symboliques, non?

Sacha a dit…

Bonjour à tous,
S'il doit y avoir un miracle,je pense qu'il commence pas un brassage de la population dans les filières d'excellence.
L'école gratuite et laîque,dans laquelle tous les individus sont censés être logés à la même enseigne,doit pouvoir provoquer un "miracle",non?
Cela passe nécessairement par l'instauration de quotas (ce qui n'est pas synonyme d'une remise en cause de l'excellence des filières d'excellence)
Je suis d'avis que cette loi n'aurait pas eu lieu d'être si tout le monde avait toujours été informé et "préparé" pour entrer en classe préparatoire.Cela n'a jamais été le cas.On répare peut-être brutalement(30% d'un coup!)les erreurs passées.
Qu'en pensez-vous??

Lhansen-Love a dit…

Oui Sacha, la question de l'information est décisive.. Et pourtant, nous, en terminale, nous passons notre vie à faire des réunions d'informations. Ensuite il y a les journées portes ouvertes. Alors pourquoi l'information ne passe-t-elle pas.. C'est un mystère!

SACHA a dit…

Je pense que vous parlez de l'information qui est pourvue dans les terminales de lycées parisiens.Je ne doute pas qu'elle soit très importante.
Mais dans les lycées de banlieues et notamment de ZEP,elle est inexistante.
Pourquoi informer des personnes sur lesquelles on ne parie pas un kopeck??
Je parle en connaissance de cause car je viens d'un lycée ZEP et avant d'entrer en hypôkhagne je ne savais pas ce qu'était une classe prépatoire.Il a fallu qu'un professeur De philosophie m'en parle(alors que son rôle n'est pas d'informer).
On prédestine ces éleves aux BTS,ou aux bancs des universités...pas aux CPGE et on alimente ainsi leur manque d'ambition...
Si le message ne passe pas dans certains endroits c'est parce qu'il n'y a aucun message.
Il serait dommage que ces mesures soient uniquement symbolique...