jeudi 10 décembre 2009

La réponse d'Al Gore aux climatosceptiques

C'est à lire sur slate.fr

2 commentaires:

PJ a dit…

Je ne vais pas commenter chacun de vos messages, le temps me manquerait. Pour Al-Gore, j'avoue qu'il est plus que difficile de lui accorder la moindre confiance.
Dans l'article, on peut facilement déceler trois mensonges (je passe sur le fait qu'il ne répond pas à la question inévitable de l'optimum médiéval) :
- les méls lus avaient moins de dix ans, comme marqué en bas de l'article
- la glace en Arctique se reforme depuis 2007, avec 500.000 km2 par an de plus.
- le consensus présumé des scientifiques. Il est facile de dire que les opposants ont tous des intérêts. Lui a intérêt a gagner 200.000$ par conférence donnée.
Dois-je rappeler que son film a été interdit de projection dans les écoles après que la justice anglaise a montré que 9 des affirmations de son film étaient fausses ? Regardez donc ce site : - http://www.pensee-unique.fr/Vinet.pdf, où l'auteur remet en question 35 des affirmations à tout le moins osées d'Al-Gore.

Tout votre blog regorge de liens vers des tiers qui jugent pour nous. Mais j'ai l'impression que vous donnez trop de crédit à des personnes dont vous ne vérifiez pas les dires. De cette façon, on arrive vite, selon l'analyse pertinente de Le Bon, à des consensus. Certes les philosophies et la sciences ont dû se séparer de par leur spécialisation, et il faut dépenser beaucoup d'énergie à comprendre le problème, mais vos seules références manquent de me convaincre.
Encore une fois, je ne remets pas tout en cause, j'aimerais juste de la rigueur, et celle-ci s'est évanouie depuis bien longtemps, particulièrement sur le problème émotionnel de l'environnement.

Anonyme a dit…

L'excellent commentaire précédent résume tout: Al Gore est un imposteur! J'ajouterais qu'il est aussi un criminel de guerre (Cf. http://www.internationalnews.fr/article-13035537.html)qui a autant mérité son prix Nobel que l'actuel président des Etats-Unis.