jeudi 17 décembre 2009

Le débat Badiou / Finkielkraut




Intéressant...

Juste un échantillon, pour vous mettre en appétit:


Selon Alain Badiou, "le problème de savoir si les filles doivent porter un foulard ou non est extravagant"... et :

"Le vote de millions de suisses abrutis contre les minarets n'est qu'un épisode de cette dérive".
Vous lirez la suite ici, si vous avez le temps et le courage :

7 commentaires:

christophe a dit…

Pour que le lecteur, à défaut de lire l'entretien en entier, puisse au moins lire la phrase dans son intégralité :
"Entre nous, alors que le monde est aujourd'hui partout aux mains d'oligarchies financières et médiatiques extrêmement étroites qui imposent un modèle rigide de développement, qui font cela au prix de crises et de guerres incessantes, considérer que dans ce monde-là, le problème c'est de savoir si les filles doivent ou non se mettre un foulard sur la tête, me paraît proprement extravagant."

X27bis a dit…

Dites ce que vous en pensez. Finkielkraut, seul ou presque contre les hypocrisies de l'époque, a besoin du renfort de ses pairs. Je suis atterrée de voir taxer de racisme par des illettrés, ou de connivence à droite par des bobos, cet esprit libre humaniste.
http://www.contre-dits.com/

Lhansen-Love a dit…

merci, mais de toute façon le texte est accessible..;
Ce qui ma frappé, évidemment, c'est ce propos sur les suisses...

Lhansen-Love a dit…

Oui X 27 bis, pouvez-vous me dire votre identité, et je vous dirai ce que j'en pense.
Les lecteurs de mon blog savent à quel point j'admire A. F. dont je connais tous les textes sur le bout des doigts.
Les gens qui le jugent mal ( classé à droite!!!) n'ont pas lu ses livres, je suppose!

anne a dit…

Il suffit de l'entendre le samedi matin sur France Culture dans Réplique pour mesurer à quel point A.F est un esprit ouvert et soucieux de laisser parler 'l'autre' quel qu'il soit : il n'est d'ailleurs jamais aussi bon que poussé dans ses retranchements car alors c'est l'humain ,universel et intemporel , qui parle en lui - je m'étonne qu'il soit à ce point incompris et je trouve que la violence de Badiou à son égard trahit un certain sectarisme qui existe hélas même rue d'ULM .. Anne

Lhansen-Love a dit…

oui, Anne, entièrement d'accord avec vous!

PJ a dit…

Ce n'est pas parce qu'il y a d'autres problèmes prétendument plus graves qu'il ne faut pas s'y intéresser. La question du foulard est annexe des vrais questions : accepterez-vous après le temps que nous a pris la construction des valeurs de ce pays que la France entre à l'OCI, que les gens barrent et prient dans les rues avec appel à la prière et prêche(Barbès), que les cantines soient séparées (hallal), que les lieux publics redeviennent unisexe, que les visages soient cachés, que les médecins homme ne puissent plus toucher une femme, et que l'Islam devienne majoritaire, religion dont le mode de vie du prophète va à l'encontre de tout ce que vous prônez (violent, pédophile, bourreau, sexiste, ...). Je pense que la question est légitime. A savoir si elle est traitée de manière efficace avec ce débat, c'est un autre problème. Badiou se donne le beau rôle, Finkie résiste.