lundi 2 juin 2008

Etre de gauche, c'est quoi?


C'est croire au progrès. C'est Laurent Joffrin qui le dit : Libération

4 commentaires:

florian a dit…

Laurent Joffrin pourrait figurer en tête de liste du cliché politique !
Au progrès de quoi ?
Ces gens sont fatigants, ils ne veulent pas être de gauche parce que cela fait ringard et parce que même leurs enfants ou leurs petits enfants n'en sont pas, et ils ne veulent pas être de droite parce que quand même ce n'est pas assez intello et parce que cela ne correspondrait pas avec l'affiche du Che de leurs 18 ans qu'ils ont conservé pieusement au grenier.
Etre de gauche ce n'est pas pleurnicher, c'est ce battre !
Je ne suis pas assez intelligent pour dire que c'est ce battre pour, alors je dis c'est se battre contre. Si le progrès abrutit les gens alors je suis contre le progrès.
Etre de gauche, c'est lire Rousseau plutôt que Joffrin.
"Ces rues sont bordées alternativement de superbes hôtels et de misérables chaumières pleines de boue et de fumier. Les habitants y sont moitié très riches et l'autre moitié misérables à l'excès ; mais ils sont tous également gueux par leur manière de vivre la plus vile et la plus crasseuse que l'on puisse imaginer."
Jean-Jacques, lettre à Charbonnel, 1737.

Lhansen-Love a dit…

Toujours d'accord avec Rousseau, Florian, donc avec vous...

florian a dit…

Je viens de relire mon message. J'ai honte : se battre, avec un S, parce que sinon qui va se battre ? Et l'affiche elle est bien conservée avec E mais si ce sont eux qui l'ont conservée parce qu'il faut accorder quand il y a inversion dans l'ordre de la phrase.
Sinon, à propos de Rousseau. Les éditions Flammarion viennent de m'envoyer une nouvelle édition du Second discours avec présentation de Blaise Bachofen et Bruno Bernardi. Je pratiquais celle de 1971 par Jacques Roger chez le même GF puis le nécessaire commentaire de Starobinski. J'ai juste parcouru la chose, un appareil de notes impressionnant (sans doute rebutant pour un élève de terminale), et une bibliographie utile.
Avec le Rousseau, GF faisait parvenir son catalogue de philo avec 4 articles sur 4 nouveautés : Analytique du beau, Ethique à Nicommaque V, Structures élémentaires de la parenté I et II et Second discours. C'est Redeker qui signe celui sur Rousseau. Une approche de lecture utile fondée sur l'étonnement.

Lhansen-Love a dit…

OUi, moi aussi j'ai reçu ce livre.Ils n'ont pas perdu de temps chez GF... La beauté est au programme HEC.. VOus avez déjà lu le texte de (mon ami) Redeker?