vendredi 20 février 2009

Ecosophie, suite


Voici le livre de référence:

Ecologie, communauté et style de vie, de Arne Naess ici
L'écologie profonde est-elle un humanisme? L'écologie est-elle de gauche? Peut-on fonder une politique sur l'écologie?
Arne Naess est-il spinoziste?
( spinoziste?? donc pas kantien?????)

4 commentaires:

Susana a dit…

Une petite erreur s'est glissée dans le lien pointant vers l'article.

Il s'agit de http://www.nonfiction.fr/article-2134-lecosophie_politique_et_humaine_darne_naess.htm.

Bravo pour ce blog que je suis depuis ses débuts, même si j'ai passé l'âge du bac, et bonne continuation !

Lhansen-Love a dit…

Merci!

Anonyme a dit…

A l'origine de l'écologie profonde, on trouve des gens comme Gregory Bateson, je crois. Ecosophie est un beau mot. Il y avait quelque chose de cela chez Félix Guattari ("Les Trois écologies"). Je ne pense pas qu'on puisse concilier écologie profonde et humanisme puisque l'humanisme se fonde d'une différence de nature entre l'homme et le monde, tandis que l'écologie profonde ne voit que des différences de degré.

Au mieux, il y aura un partenariat entre humanisme et écologie (du coup, celle-ci ne pourra plus être "profonde"). Partenariat voué à des déceptions de part et d'autre mais sans doute préférable à l'ignorance hypocrite des principes fondamentaux de l'écologie qui est note lot aujourd'hui.

R

Lhansen-Love a dit…

Il me semble pourtant que les invités de France culture ont affirmé la compatibilité de l'humanisme et de l'écologie.
Voyez par exemple Michel Serres et Edgar Morin...