dimanche 20 mai 2007

Le gouvernement d'ouverture plébiscité par les français


Ce n'est pas tellement surprenant.. je ne sais pas ce que vous en pensez? Yahoo







(bien sûr cela ne va pas durer. mais c'est mieux qu'un gouvernement purement de droite, en fin de compte, non?)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Les gens de droite diront, c'est un gouvernement d'ouverture plaisant où la gauche comme le centre sont représentés, où la parole est donc laissée à l'opposition (ce qui ne lui plait manifestement pas,mais qu'est ce qui lui plait au final???!). Un gouvernement réussie aletrnant donc pour les gens de droite et selon eux le bon, ... et le bon!

Le gens de gauche quant à eux diront que ce gouvernement est de droite,une supercherie car les seules ministeres laissés à l'opposition sont des ministeres qui sont sous la juridiction du président (défense car Mr Sarkozy est le chef des armées,affaires étrangères qui sont la chasse gardée du président depuis De Gaulle). Mais bon , la gauche l'avait prévu, leur adversaire de quelque partis qu'il soit était moralement mauvais et de toutes les manières mythomane! Quelle clairvoyance !

Donc gouvernement appréciable et rempli de gens de compétence mais qu'on pourrait critiquer!

Quant à moi je le trouve tres bien et j'espere que les légilatives le conserveront au pouvoir,histoire de voir ce qu'il vaut!

florian a dit…

Excusez moi, mais je crois rêver !
Un gouvernement d'ouverture ? Vous avez vu ça où ? Ouvert à quoi et pour qui ?
Déjà, il faudrait que ce gouvernement gouverne, et pour l'instant sans assemblée, que voulez vous qu'il fasse ?
Ensuite il faudrait qu'il y ait des administrations pour tous ces beaux nouveaux ministères. Il ne suffit pas d'un ministre d'un chef de cabinet et d'un chauffeur et d'un bureau. Il faut, en plus du directeur de communication, tout un tas de fonctionnaires.

L'administration du gouvernement de l'immigration et de l'identité nationale, ça marche comment ? Et c'est qui ?

Et ça, qu'est-ce que ça veut dire en vrai ? : « ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durable » Qu'est-ce qui est durable ? L'aménagement de quoi ? Le premier gouvernement dans lequel un ministre (d'on ne sait trop quoi finalement) passe chez le juge avant d'entrer en fonction, et déclare lui même qu'aucune charge n'est retenue contre lui. « Alain Juppé s'est déclaré à la disposition de la justice, tout en pensant qu'aucune charge n'était retenue contre lui dans l'affaire des chargés de mission de la ville de Paris, pour laquelle il a récemment été entendu comme témoin. » Lit-on dans une dépèche AFP de ce soir. Tout est en ordre, solidarité ministérielle oblige, un enterrement de dossier, un ! Madame le garde des Sceaux a de bonnes pelles. (Bientôt, il faudra commander des excavatrices)

Ce qui me sidère, c'est qu'en plus, avec ce gouvernement, on aboutit à une sorte de désordre incroyable, plutôt que de concentrer les missions et les fonctions, les ministres se marchent dessus.
Déjà un ministre de l'éducation nationale et un ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. C'est bien vu. Ces deux compétences peuvent aisément être réunies en une seule. Mais il fallait bien des ministres femmes, et cela aurait fait mauvais genre que les hommes soient les ministres et les femmes les sous ministres (on a le féminisme qu'on peut).
Mais ce n'est pas là le plus délirant.

En ce qui concerne l'économie et les finances donc l'emploi, c'est le pompon. Qui en est le ministre ?
Borloo, Bertrand, Eric Woerth, Bussereau, Hirsch ?

Le ministère des pauvres n'est pas mal non plus. Ce gouvernement invente le ministère des immigrés et des français non-immigrés, et aussi le ministère des pauvres, il manque celui des déviants sexuels (la santé peut-être ? Il aurait fallu Christine Boutin plutôt que Roselyne Bachelot) et celui des fous.
Pauvre ministère des pauvres, Hirsh, sert déjà bien son maître, il a tout appris par coeur, le vieil abbé a bien fait de tirer sa révérence avant de voir ça ! Quand je pense que le chef d'Emmaüs compte sur un président VIP pour régler le problème de la pauvreté, il faut le voir pour le croire quand même ! On ne manque pas d'audace dans ce gouvernement là. Voilà ce que dit, la main sur le coeur, ce brave Martin (Hirsh, pas Bouygue) dans Le Monde, pour légitimer ses nouveaux habits de presque sous-ministre : « Pour réduire la pauvreté, pour que l'objectif de plein-emploi soit directement lié à une diminution du nombre de travailleurs pauvres ». Avec les attaques répétées (et qui ont déjà commencé) contre le droit du travail, le futur contrat unique, les atteintes aux droits de grève, etc. On peut faire confiance à Sarkozy pour les multiplier les travailleurs pauvres. Il va falloir 2 boulots pour se payer un loyer, et pouvoir acheter quelques légumes et faire le plein de la bagnole (quand on habite à la cambrousse le pétrole ça fait mal dans le budget, et la TIPP flottante, pas la peine d'y songer à nouveau).
Tout va bien le CAC40 est 6104 point, les pauvres, vous n'allez pas venir vous plaindre non plus, vive la main invisible !
A la question haineuse, subversive (sans doute la dernière de sa carrière, de Bertrand Bissuel) : « Userez-vous de votre liberté de parole lorsque le gouvernement légiférera dans un sens qui ne vous convient pas ? », le défenseur des pauvres gens, ayant appris son catéchisme pragmatique, à répondu : « Je ne vais pas passer mon temps à commenter ce qu'il va faire. » C'est vrai mon gars, faire de la politique c'est surtout ne pas avoir d'avis. Cela me fait regretter le bon « un ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne » que Chevénement décocha, pour les oublieux ou les trop jeunes, le jour où il présenta sa démission à Mitterrand pour cause de première Guerre du Golf.

Et ce brave Doctor. Je me suis demandé si j'allais en parler, tellement celui-là me déçoit. Non, je n'en parle pas. Atlantiste plutôt qu'européen, caution humaniste, caution onusienne. Ce n'est pas un ministre, c'est un bouclier (pas fiscal) mais humain.

Et Rachida Dati, mais enfin ! Quelle mouche l'a piquée ? Depuis quand le Garde des Sceaux donne des ordres aux juges. Qu'elle relise Montesquieu ! A-telle pris Toubon comme éminence grise ? Pour enterrer les dossiers Chirac, il a de l'expérience à revendre. Après il faudra passer aux très nombreuses affaires de Balkany, de Pasqua, de Sarkozy, de Clearstream, de la scientologie, etc. Ministère de l'enterrement des dossiers, de la disparition des pièces et de la destruction des disques durs.

Et Darcos, celui là m'attendrit je dois dire. Respect pour l'homme, il est diablement cultivé. Il fût enseignant (cela peut aider quand on est ministre des enseignants), a déjà marqué sa distance avec son prédécesseur (meilleur à la chasse qu'à l'école). Mais comme vous le signalez Laurence, la productivité à l'école, j'ai bien du mal à comprendre. Comment on fait ? J'ai des élèves de TL qui sont incapables de rédiger plus de 3 pages. Etre productif, c'est impossible. Déjà si je passe une heure de cours sans crise d'épilepsie, de tétanie, de spasmophilie, d'angoisse, de pleurs, c'est un exploit (je suis très sérieux, et je ne vous parle pas des anorexiques, des dépressifs, des avortements).
Quand notre cher nouveau ministre écrit : « les vingt dernières années ont permis au système éducatif français de relever le défi de l'École pour tous. » Je le trouve émouvant, oui vraiment. Mais j'attends de le voir devant une classe de STG (je n'ai rien contre eux qu'on se rassure). Lorsqu'il poursuit : « On ne pourrait citer une institution publique ni une firme privée qui ait connu une telle expansion. » C'est absolument certain, surtout vus nos résultats. En L on fait des non littéraires, en ES on fait des ignorants à la fois en sciences sociales, en économie et en mathématiques, en S on ne fait ni physiciens, ni matheux, ni biologistes. Bref, on ne fait que dans le commercial, le tourisme, la communication et l'animation. Si, j'oubliais, ici, c'est une tradition locale, on donne beaucoup dans l'assistance sociale, le gendarme, le policier, l'aide soignante, etc. Rassurez vous encore, je n'ai rien contre tous ces métiers, mais voilà ce que sont les ambitions de mes Term. Donc question réussite de la culture humaniste, démocratisation etc. On repassera. C'est un échec et c'est injuste. Oui injuste, parce que du coup tous les BEP, BacPro, voire CAP qui pouvaient accéder à ce genre de boulots se font griller (Sur ma TL de l'année dernière j'ai : une serveuse dans un bar, une caissière à Attac, un monteur chez Toyota, une serveuse chez Quick, un lauréat du concours d'agent de la paix, un saisonnier en fruits et légumes, 2 femmes à la maison...) Echec, parce que ces gens ont le bac et parce qu'ils n'en font rien de plus qu'un BEP ou un Brevets des collèges. Ce n'est pas ça la démocratie, ce n'est pas faire genre !
Pauvre Xavier, où êtes vous allé chercher une telle inspiration ? : « Cette capacité à affronter l'enseignement de masse est d'autant plus remarquable que, dans la même période, la société traversait en continu des mutations rapides ou radicales, au sein d'un monde compliqué et brutal. La culture scolaire a dû résister à la séduction des images chocs et du langage déstructuré. » Nous n'avons rien affronté, on fait comme si. On se la raconte et les élèves n'y croient même plus. ECJS, TPE, options, pièges à cons !
Monsieur Darcos, la tache est immense, votre chef a dit tout ce qu'il pensait de la culture et des humanités dans un entretien récent. Tout est dit à la naissance selon lui. Dans ces conditions, à quoi bon éduquer ? On se demande même pourquoi a-t-il conserver un ministre de l'éducation nationale ? Autant nommer un ministre des cercles carrés, cela aurait plus de sens.

J'ai déjà été trop long, mais pour finir, je ne crois pas un seul instant que ce gouvernement soit durable et qu'il ait la moindre latitude. Le premier ministre sera vite transformé en secrétaire général, les ministres feront de la figuration, tout sera préparé par les conseillers spéciaux à l'Elysée, sans le moindre contrôle, en toute obscurité. Ces ministres là font décoration. Pourquoi le grand Juppé (ce n'est pas un stupide Juppé) aurait-il accepté un ministère fantoche s'il avait pensé un seul instant que cela puisse être sérieux ?
Les quelques rares compétents vont vite être mis sur la touche, des fripouilles et des repris de justices les remplaceront (ils attendent tapis dans l'ombre les Balkany et les Longuet).

Ce n'est pas de l'ouverture, c'est de l'illusionnisme et de la manipulation.

Lhansen-Love a dit…

merci Florian, heureusement que vous êtes là pour râler!

Anonyme a dit…

On l'aura compris Florian aurait voté Ségolene!

En tout cas bien que nos points de vue divergent sur pas mal de choses (a part Juppé qui cadre mal c'est vrai,le bateau,les 5 ministeres de l'emploi,l'enseignement secondaire séparé de l'éducation nationale) je pense qu'aucune des solutions proposé par Sarkozy pour ceux qui sont contre lui ne paraitra bonne.Il n'aurait mis que des gens de gauche ce serait devenu des repris,des gens de droite ce serait un gouvernement "de droite et bien de droite"!

Enfin préférez vous cette pseudo ouverture ou faire comme Devedjan (ancien d'Occident ce qui reste tres effrayant je trouve) le préconise et ouvrir ce gouvernement "jusqu'aux Sarkozystes" (sic)?

Il élargit sa base électorale mais quand Mme Royal faisait du pied à Bayrou tout en donnant une mission a Bové c'était pas mal du tout aussi,ça aurait fait un gouvernement au sujet duquel j'aurais également pu faire quelques pages!Mais la bizarrement on entendait personne!


De quel ministères des pauvres parles-tu?


L'ouverture politique!Elle n'existe plus vu que Kouchner s'est fait virer du PS et que les autres sont pas loin d'être radiés non plus donc sur ce point je te suis,ce n'est plus ou pas comme tu le préfère un gouvernement d'ouverture!!!

C'est sur que par contre l'identité nationale c'est à pleurer ce truc...

Bon après bravo pour ton style et ta fibre citoyenne!

Amicalement!