dimanche 20 mai 2007

"Vous " (n')avez (pas) la parole : retour du vouvoiement à l'école?

Idée lancée par Xavier Darcos. Pas de pb, en ce qui me concerne . je n'ai jamais tutoyé mes élèves.
En revanche, 1e note que le vouvoiement se perd en salle des profs. Le Figaro
Votre avis?

4 commentaires:

Florian a dit…

Je n'ai jamais tutoyé mes élèves. Par contre je lutte contre la tendance que certains ont de plus en plus à tenter de me tutoyer et de m'appeler par mon prénom.
Il faut dire que j'ai les sections art et que c'est la tradition (!) dans mon établissement. Les profs d'arts pla. et les intervenants extérieurs trouvent que c'est plus "cool". Moi je trouve que c'est surtout démagogique.

Vous voyez, je râle encore.
Cordialement.

Lhansen-Love a dit…

NON!!!Les élèves tutoient le prof! jamais je ne vous croirais!

florian a dit…

C'est la vérité. Je suis consterné aussi. Il y a une bande de vieux soixanthuitards dans mon lycée, sympathiques au demeurant, mais avec des méthodes qui relèvent davantage de l'ashram que de la salle de classe . Il arrive aussi assez fréquemment que les élèves fassent la bise à leurs profs.
Quant à moi, c'est vous + mademoiselle ou monsieur + nom de famille.
Je vouvoie systématiquement les collègues plus vieux que moi (je suis le seul dans la salle des profs). Ce n'est pas un effort, ni même une marque de respect particulier, c'est une habitude, une question d'éducation.
En même temps, je ne sais pas si le vouvoiement ou le tutoiement change grand chose dans les rapports d'autorité. Je ne suis pas sûr que les jeunes fassent vraiment attention à cela.

Baptiste Jacomino a dit…

je ne comprends pas encore très bien si c'est censé s'appliquer à tous. Si je vouvoie bien naturellement les élèves de 1ere, je tutoie ceux de cinquième (qui, à saint-denis, trouveraient très curieux que je les vouvoie, mais pourquoi pas?). J'entends que certains profs refuseraient de lire la lettre de Môquet. Je ne vois vraiment pas quel problème ça leur pose!