lundi 24 décembre 2007

Joyeuses fêtes!




7 commentaires:

florian a dit…

Joyeuses fêtes à vous Laurence, blogueuse jusqu'au dernier moment...
Quant à moi, il est temps, d'aller ouvrir les huitres.

yimo a dit…

Joyeux Noêl à vous aussi, et bonnes vacances. Continué!!! ce blog est porteur d'espoir, il est mon bol d'air quotidien, et je sens ici une liberté d'expression denuée de toute haine ou mépris. Merci schuss

Lhansen-Love a dit…

oui blogueuse aliéné oui (blog= drogue. Mais drogue sans incidence sur la santé, sauf la santé mentale peut-être)
Je suis contente, parce que je n'aime pas les huîtres (peut-être à cause de l'âme à engloutir. Je suis en train de lire "Le silence des bêtes", et Leibniz pense que les huîtres ont une âme, contrairement à Descartes).
Bref je préfère le foie gras, que je mange avec une mauvaise conscience abominable en me jurant à chaque fois que c'est la dernière... D'autant meilleure!

Lhansen-Love a dit…

merci Yimo , quel gentil message, si mon blog est sans haine, j'en concevrai une certaine .. fierté! Bon Noël à vous!

Lhansen-Love a dit…

aliénée ! on va encore me taper sur les doigts

florian a dit…

Le foie gras... mauvaise conscience pour la torture infligée à ces pauvres volailles (qui doivent aussi avoir une âme du coup) ou pour le taux de cholestérol ?
Les huitres sont fascinantes, ce sont des minéraux à l'extérieur et des animaux à l'intérieur, de la pierre à l'extérieur et de l'eau à l'intérieur... Vous auriez les références de ce texte de Leibniz sur l'âme des huitres ?
Pour manger des animaux sans mauvaise conscience, il vaut mieux lire le poitevin et considérer les bêtes comme des machines (au risque de devoir manger des rouages, courroie, engrenages, etc.)

Lhansen-Love a dit…

Pour le cholesterol , je n'appelerai pas cela de la "mauvise conscience"
Sur les huîtres : Réflexion sur l'âme des bêtes, Leibniz, Corpus, pp 147-151
Si cela peut vous rssurer, ce sont des âmes indestructibles, mais non pas immortelles .. nuance!