lundi 24 décembre 2007

Une bonne nouvelle pour 2008


Une note ministérielle vient de paraître.
Nous devons promouvoir les arts à l'école.

Le problème, c'est qu'il n'y a aucun moyen (pas de postes, pas d'heures sup)
Il faut donc que chaque prof se débrouille. Par exemple un prof de philo insistera sur l'Esthétique de Hegel

Ou bien, il initiera ses élèves au cinéma, avec les moyens du bord? Libé L'art fera école

5 commentaires:

yimo a dit…

L'art nous est facilement accessible; sans compter que nous vivons dans des sociétés ou l'art a été(elle est toujours d'ailleurs) erigée au rang de patrimoine culturelle a l'échelle internationale. Je ne pense pas que l'on devrait sensibiliser plus qu'on ne le fait deja l'art à l'école. C'est une démarche personnelle qui doit nous y amener, je veux dire par la, que nous ne sommes tout de même pas dans une ignorance totale quant à notre héritage culturelle. Les musées sont facilement accessibles et les cinémas propose des tarifs mensuels corrects. Comme l'artiste peintre qui au gré de son pinceau deambule autour de sa toile, nous Hommes et femmes devons nous laisser guider par nos sens et non être conditionner par le système educatif, ce ne serait plus de l'art.

Lhansen-Love a dit…

Je ne suis pas d'accord! Beaucoup de nos élèves sont très ignorants en matière d'art, même si ce que vous dites n'est pas faux! Je crois que nous pouvons les aider, ou les inciter à mieux voir ou mieux écouter...

Anonyme a dit…

Beaucoup d'élèves ont une espèce de préjugé au sujet de tout ce qui touche à l'art en général. Ils pensent que c'est ennuyeux, démodé ou trop compliqué pour eux... Ce n'est pas forcément de la paresse mais ils se disent "ce n'est pas pour moi"

Je n'aimais pas forcément la poésie avant qu'une prof géniale nous fasse étudier Baudelaire et consorts... Pourquoi ? Parce que je ne connaissais rien à la poésie et que, de moi-même, mon préjugé m'empêchait d'ouvrir un recueil de poèmes... Je crois que les professeurs ont un rôle énorme à jouer de ce côté-là, le rôle d'impulser aux jeunes un certain amour de toutes formes d'art en effet, ou au moins un peu de curiosité, pour que nous puissions passer outre nos préjugés...

De même pour le cinéma, parfois quand on est jeune, on n'a pas forcément idée d'aller voir un film pour autre chose que le pur divertissement. Si un prof peut faire comprendre ça à ses élèves, c'est déjà énorme.

Bref ! Vous êtes importants ! ^^

Lhansen-Love a dit…

oh lal la...c'est terrible ce que vous dites sur les élèves!
Enfin, merci de m'encourager!

Anonyme a dit…

Eh oui, il y a du boulot !

Enfin je parlais des élèves "moyens", des jeunes en général...
Mais étant désormais élève à Sc Po, je constate que les élèves de ma promo sont bien plus avides d'art que ne l'étaient mes camarades de classe au lycée. Le ocntraste est saisissant !
Quand les élèves de ScPo trouve parfaitement naturel d'aller au théâtre pour la soirée, les lycéens que j'ai cotoyés étaient plutôt du genre à rechigner à aller voir un film sous-titré...

ça peut sembler déprimant que je ne crois pas que ce soit une fatalité. Comme le disait Yimo, la culture se rencontre à des prix de plus en plus accessibles, surtout pour les jeunes... Il ne leur manque parfois qu'un petit coup de pouce pour y plonger le nez !