samedi 19 janvier 2008

Comment et pourquoi l'amour tue le mariage


C'était l'objet de la seconde partie du même débat ce matin. A réécouter, si cette idée n'est pas une évidence pour vous - elle l'est pour moi..

(le mariage pouvait fonctionner quand il procédait de conventions sociales et prolongeait religion et tradition. Mais on ne peut pas fonder une institution sur un ou des sentiments...)http://tf1.lci.fr/infos/chaine/emission/vendredi/0,,3678389,00-ferry-julliard-.html

6 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour ,
je n'arrive pas à écouter l 'émission via vote lien .

Lhansen-Love a dit…

Hélas, je en sais pas s'il est possible de le réécouter...

Hans a dit…

Non non, aucune possibilité de réécouter. Dommage...

jeanbaptiste_bourgoin a dit…

Il y a des pensées tout à fait analogues dans le Denktagebuch de Hannah Arendt :

«Le mariage en tant qu'institution de la société broie cet événement, comme toute les institutions consument les événements sur lesquels elles ont été fondés. Les institutions qui sont fondées sur des événements ne durent qu'aussi longtemps que les événements ne sont pas complètement épuisés. Seules les institutions fondées sur les lois sont garanties contre un tel dépérissement. Aussi longtemps que le mariage, toujours ambigu de ce point de vue, passait pour indissoluble, il avait pour fondement essentiel la loi et non pas l'événement de l'amour, et il était de fait une véritable institution.»

Denktagebuch, cahier II [26], p.63

Lhansen-Love a dit…

ZUT!
La prochaine fois, soyez vigilants, écoutez l'émission le vendredi après-midi ou le samedi matin (10H 10).
C'est rarement du temps perdu...

Lhansen-Love a dit…

Merci jean-Baptiste je ne connaissais pas ce fragment de H. Arendt... Un peu difficile à comprendre quand même...
L'amour = événement, donc éphémère..
Oui c'est très clair!