samedi 19 janvier 2008

Rapport Attali (sur l'éducation)


Furieusement libéral , voire décoiffant,le rapport de l'ancien conseiller de Mitterrand! (il était entouré de 40 "sages", professeurs, journalistes etc... dont Boris Cyrulnic ou Eric le Boucher)


Echantillon:

Proposition 5 : "Evaluer les professeurs sur leur capacité à faire progresser tous les élèves": le rapport prévoit des évaluations de chaque école, rendues publiques, et une évaluation des enseignants par leurs élèves, en plus des inspections"

Proposition 6: Suppression totale de la carte scolaire

Proposition 20: Evaluation des universités : audit public et classement annuel "général, simple et clair"

Proposition 24 : Faire émerger des pôles d'excellence financés à 80 % par le privé

Propostion 252 et 253: Rémunération des fonctionnaires: mettre en place des primes liées à la performance collective et individuelle des agents..

Proposition 153 : développement de l'enseignement privé avec "dérogation aux restrictions nationales"...


Je me demande si le Snes-FSU va être totalement emballé par ces projets....

9 commentaires:

Hans a dit…

Ca y est, nous y sommes, aux portes de la libéralisation de l'enseignement. Autant vous le dire tout de suite, en tant que candidat au Capes de philosophie, je suis totalement opposé à la plupart de ces mesures. Qu'ils commentcent déjà par cesser de supprimer, d'année en année, les postes (notamment ceux de philosophie) et qu'ils s'attachent ensuite à faire de l'éducation ce qu'elle devrait être. Tout devient rentable... Quelle catastrophe!

Anonyme a dit…

Je dois dire que les propositions m'impressionent: la plupart sont libérales (en même temps nous vivons au XXI ème siècle dans une économie mondialisée), mais pas toutes, nombreuses sont celles qui sont inspirées des modèles scandinaves de gestion des services publics. Je trouve qu'il y a une avancée et j'espère que beaucoup de ces lois verront le jour: Pour une fois, on sent que la France est en adéquation avec le reste du monde, a vraiment envie de s'en sortir. Espérons que cela ne restera pas que de belles paroles.

PS: je précise, je ne suis pas d'accord avec toutes les propositions (suppressions des départements,..) mais l'ambition générale me paraît très enourageante.

Lhansen-Love a dit…

Oui.. il ne nous reste plus qu'à prier pour que le Président ne suive pas en tous points l'avis du socialiste Attali...
Mais pour ce qui est de rétablir des postes en philo.. n'y comptons pas trop. Tant que les terminales L continueront leur reflux, et que la philosophie apparaîtra comme une discipline comportant peu de débouchés...

Lhansen-Love a dit…

Pourriez-vous m'expliquer qu'est-ce qui vous ennuie dans la suppression des départements? Je ne suis pas au clair sur ce point...

Mike a dit…

Je suis désolé mais personne ne parle de supprimer les enseignements de sciences humaines, mais il faut regarder la réalité en face..il mène la plupart du temps vers le professorat (ou les places sont limités et les concours difficiles). La visibilité en terme de débouchés est absolument nulle, et les étudiants en sciences humaines vont grossir les rangs de l'ANPE.
Quels sont les débouchés après une licence de Lettres, de Philo, d'Histoire??? Bien sur qu'il y en a, et je ne crache pas sur ces matières puisque je suis étudiant en histoire mais, très objectivement (et étant dans le système, je me permets de critiquer), les élèves qui ne savent pas quoi faire et qui choisissent socio ou philo, ça existe encore. Des filières surchargées, qui n'intéressent pas le monde du travail: il est tant de mettre en place une véritable politique de l'orientation en France...

PS: et cela n'a strictement n'a rien à voir avec les réductions de postes dans l'Education Nationale.

jeanbaptiste_bourgoin a dit…

Je viens d'apprendre que le rapport Attali, le document, était la propriété de l'éditeur Bernard Fixot. Les Échos en font les fraits :

http://www.lesechos.fr/info/france/4674973.htm

florian a dit…

Quoi ???
Le rapport est commandé par le Président de la République, donc payé par nos impôts et Attali l'aurait vendu à un éditeur ? Qu'est-ce que c'est que ce cinéma là ? Non seulement c'est plein de propositions aussi insensées les unes que les autres ou contestables mais en plus il se fait payer par le peuple et il faudrait encore payer un éditeur pour le lire !

Chris a dit…

Mesdames et Messieurs,voici venu le temps de la Bêtise et de la Démagogie érigées en préceptes!
Les élèves qui notent leurs profs,ben voyons...On se croirait revenus au temps d'Allègre!
Mais tout celà relève d'une volonté à peine cachée de liquider l'Education Nationale:sachant que les élèves ont un pouvoir sur leurs salaires,que ces derniers seront établis en fonction des résultats,les profs feront un enseignement au rabais,distribuant des 18/20 à tout le monde pour avoir la paix!
Résultat:les parents aisés mettront leurs enfants dans le privé (ou là ça continuera à bosser) et les établissements publics deviendront de grandes garderies,sur le modèle Américain tant admiré par notre président.
Et dire que j'ai voté pour lui,pensant qu'il allait remettre un peu de bon sens dans l'EN et rendre leur autorité aux enseignants...:-/

florian a dit…

Dont acte.
Le rapport est téléchargeable sur le site de libé.