vendredi 1 février 2008

A propos de la rémunération des professeurs au mérite


Je constate avec stupéfaction à quel point cette question est tabou en France ( pourquoi?????).
Donc Michel Rocard pique une crise parce que le Figaro a osé dire qu'il admettait que l'on puissse prendre le "mérite" en considération dans la carrière des profs.
Il dit: "je n'ai jamais rien envisagé de tel"
Il a juste dit (Libé ce matin):
"Il faut inventer un nouveau système pour que les performances des enseignants jouent davantage dans le déroulement de leur carrière".
OUF!
Le mot "mérite" n'est pas prononcé, l'honneur est sauf...
Car je suppose que le mot"mérite" est proscrit ... à gauche?...
Car je ne vois pas bien la différence entre ce que dit Rocard et affirmer que le "mérite "des profs pourrait être évalué.
(Quel formidable exemple de langue de bois!)

1 commentaire:

jeanbaptiste_bourgoin a dit…

C'est étrange effectivement. Pourtant le terme de "performance" me semble plus problématique que celui de mérite...

On s'imagine très bien en quoi peut consister le mérite dans le professorat. Mais la performance ?