mardi 25 novembre 2008

Je travaille si je peux, si je veux....



Enfin quelqu'un qui a du bon sens : que chacun décide quand il veut s'arrêter...Bientôt, je l'espère, et aussi dans la fonction publique

(si Martine Aubry prend le pouvoir ce sera sans doute la retraite pour tous à 50 ans, sauf peut-être pour les politiques )

J'attends les réactions, ce n'est pas drôle quand personne ne réagit à mes porvocations...

4 commentaires:

Mel-O-Dark a dit…

35 ans... Encore 35 ans de travail avant une retraite? Retraite... J'aime pas ce mot. Il sent le dentier laissé sur une table de chevet dans un verre d'eau. Il sent l'ennui et les vieux châles; (à ne point confondre avec les "chales", qui eux ne doivent pas forcement attendre la retraite pour avoir le loisir de profiter de temps "libres"^^). L'esprit reste jeune si on garde notre corps et notre esprit vif et vigoureux. Le regard que l'on porte sur la société doit être alors emprunt de compassion.
Retraite...Le plus tard possible...
Si ma santé et mon passé me le permettent.

Duobrio a dit…

Oui, ok, Madame HANSEN, je suis d'accord sur le fond mais le problème n'est-il pas plutôt de trouver qui va payer les futures retraites de nos enfants et petits enfants ?
Et si tout à chacun décidait de s'arrêter quand il le souhaite que se passerait-il ??
il faut déjà travailler un nombre considérable de trimestres pour pouvoir prétendre à la plus minimum des retraites .....
Et avec ce genre de revenus à la retraite, on ne va vraiment pas loin ..
Donc je ne suis pas sûre qu'en pratique on puisse laisser le choix ou avoir le choix !

Lhansen-Love a dit…

retraite: le plus tard possible!!! pour nous qui avons la chance de faire des métiers qui nous plaisent..

Lhansen-Love a dit…

Oui Duobrio, pas trop le choix, sans doute!
Il serait temps de parler de la pénibilité, pour laisser ceux qui en ont vraiment besoin partir aussitôt que possible..
Mais pas les fonctionnaires! ni les professions intellectuelles..Encore que l'ordinateur, ça finit par vous démolir...