dimanche 30 novembre 2008

Vanneste, gai luron (Ca se dispute)


Entendu hier à "Ca se dispute", ce dialogue (contre lequel je m'insurge!)

Nicolas Domenach : "Le député (et prof de philo) Vanneste a dit "si l'homosexualité se généralisait, cela constituerit une menace pour la survie de l'humanité"

Eric Zemmour : "C'est kantien...
ND : "C'est kantien, c'est crétin..."

E.Z. :"Oui, c'est kantien..."
Pour Info : Affaire Vanneste

5 commentaires:

Kinderpat a dit…

J'aimerai un éclaircissement sur ce que dit Vanneste et Zemmour (par extension), ce que dit Vanneste est bien kantien, non ? Cette idée de l'universalisation de mon principe afin de savoir s'il est moral ou non ?
Seulement, si je ne me trompe pas, l'universalisation du concept ne concerne que le caractère moral du principe et non pas son caractère de vérité ou de fausseté. Est-ce cela ?

Anonyme a dit…

Même l'hypothèse prise au sérieux, cela n'est plus vrai: les femmes peuvent très bien se passer des hommes en ce qui concerne la perpétuation de l'espèce, pour autant qu'elles parviennent à congeler un peu de leur semence. Plus besoin de ces complications poétiques qu'étaient encore il y a peu les relations sexuelles. On va bientôt nous mettre un capteur dans le cerveau. On appellera par la pensée quelqu'un qui vit à l'autre bout du monde. On fera l'amour avec lui de chez soi, par stimulation électronique des zones cervicales utiles. Ce n'est pas de la science-fiction: c'est une question de temps.

Anonyme a dit…

Je crois que Vanneste fait une confusion entre le fait et le droit. En fait si tous les humains étaient gay, ce serait en effet un pb.
Mais la question de Kant serait: ai-je raison de décider d'être homosexuel , et donc de décider que tout homme devrait l'être.
Or la question ne peut pas se poser ainsi, car ce n'est pas une question de devoir ... LHL

Lhansen-Love a dit…

Oui, bien sûr , en théorie, nous n'avons plus besoin de relations sexuelles hétéros ni naturelles.
Mais je pense que d'ici que l'on en arrive là (procréation médicale pour tous) la planète aura explosé depuis longtemps...

Anonyme a dit…

Eh bien ! On en aura collé des absurdités sur le dos des philosophes !
Certains doivent vraiment faire des bonds dans leur tombe...
C'est kantien... ça me parait surtout manquer de bon sens et une preuve d'intolérance.
Comme si l'homosexualité relevait de la morale... D'ailleurs il l'a dit à je ne sais plus quel journal "je critiques ces comportements, je dis qu'ils sont immoraux".
Soit il raisonne comme si l'homosexualité était un choix.
Et alors c'est comme s'il avait dit "tiens, maintenant que les conditions d'existence de la femme s'améliorent, elles risquent de se généraliser et de mettre en danger la survie de l'humanité"... Absurde.
Ou alors son propos peut sous-entendre que les homosexuels sont homosexuels, ils n'y peuvent rien mais qu'ils devraient combattre leurs "pulsions" pour vivre en se reniant eux-mêmes, parce qu'enfin, c'est quand même plus moral! Et là, c'est son propos à lui qui me semble immoral.

Je pense que lui pensait à la première solution.
Outre le fait que son propos est contredi par la science, la généralisation de l'homosexualité ne me semble pas envisageable de la même manière que parler de "généralisation" de la femme ne fait pas sens pour moi.