samedi 19 avril 2008

Le Tibet = la Corse ?


Les chinois de France manifestent à Paris:

"Est-ce que les chinois vous demandent de libérer la Corse?"

C'est dans Libé ce matin

Manifestations anti-françaises en Chine également
(cela dit on ne leur demande pas à la Chine de libérer le Tibet, mais seulement de laisser les tibétains cultiver leurs traditions et pratiquer leur religion librement. De plus, les tibétains, pacifistes, ne demandent pas l'indépendance et ne posent pas de bombes, contrairement aux corses)

3 commentaires:

Pierre a dit…

J.O. de Pékin: Le gouvernement français dans l’embarras
Bien que j’entende déjà les commentaires de la majorité des Français. « Mais ça n’a rien à voir! », je peux vous dire pourquoi la France, en dehors des considérations commerciales, fera profil bas face à la Chine et à sa répression tibétaine. Nicolas Sarkozy et Bernard Kouchner se trouvent d’ores et déjà dans l’embarras parce qu’ils ne peuvent, sans se renier, marquer de façon significative leur opposition à la politique d’assimilation du Tibet que mène le gouvernement central de Pékin. Je l’affirme haut et fort: ” La Chine est au Tibet ce que la France est à la Bretagne…”
C’est récemment en écoutant un journaliste allemand sur ARTE exposer dans une émission les rouages de cette politique d’assimilation que j’ai fait le constat que les Français pouvaient s’offusquer-à raison- des méthodes d’un gouvernement central mais surtout ignorer ou mépriser de fait ces mêmes méthodes qui continuent à avoir cours en France.
Comment la France, pays qui se dit des droits de l’homme, ayant de surcroît un siège permanent à l’ONU, peut-elle espérer officiellement marquer le coup? Eh bien la réponse est simple, elle ne le peut pas. Elle ne peut en aucun cas se positionner à la hauteur de ses prétentions, il lui faudrait faire d’abord un examen de conscience et ensuite balayer devant sa porte. Ce qui m’amène à demander: “mais par quelle galipette nos politiques arriveront-ils à sauver la face?”
Oui, quand cela se passe en dehors de ses frontières, un Français s’offusquera bien volontiers du sort d’une minorité. Oui bien sûr il s’indignera que la langue tibétaine soit interdite dans les gares et les administrations, que Pékin ne puisse concevoir une autonomie pour ce merveilleux pays qu’est le Tibet, oui il trouvera injuste que la folklorisation soit sa seule voie possible. Ça ne vous rappelle rien?
Moi si, c’est vrai que nous Bretons vivons encore dans cet engrenage. C’est vrai aussi que la répression en Bretagne n’est heureusement plus comparable mais pour une personne éclairée combien plus subtile. Qu’importe mais il n’est pas difficile de comprendre que le mécanisme est le même, l’algorithme est prouvé, il est efficace car bien financé par le pouvoir central. A force de brimades et d’interdictions savamment orchestrées, on se sent marginal, en retard avec son temps et on finit c’est bien connu, par rejeter sa propre identité. Cela s’opère sur plusieurs générations, c’est le complexe de négritude si bien expliqué par les sociologues et que bon nombre de militants bretons savent décrire. La politique est une lime sourde, qui use et qui parvient lentement à ses fins, c’est un Français qui l’a dit. Montesquieu avait tout compris.
Vous ne me croyez pas? Très bien
Pour continuer la démonstration et pour ceux qui ne réalisent pas encore, il suffira de lister la plus crue des vérités:
Langue:
[09/02/2008] : Le rectorat de Rennes veut supprimer l’enseignement du breton et du gallo dans 14 collèges et lycées: voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=9604
[28/02/2008] : La langue bretonne pourrait s’éteindre avant la fin de ce siècle. Dès 2060, il ne resterait plus que 20 000 personnes à parler breton et qui regarderaient, impuissantes, s’éteindre définitivement leur langue. voir: http://ouiaubreton.com/spip.php?article3522
Droits de l’homme:
[28/03/2008] La France épinglée par l’ONU pour discrimination raciale. Voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=10190
[22/03/2008] Rapport de l’ONU : “Les communautés minoritaires en France sont victimes d’une véritable discrimination raciale”. Voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=10119
[21/03/2008] ABP seul média à mentionner le rapport de l’ONU sur la situation des minorités en France. Voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=10108
[21/09/2007] Audition des minorités par les experts indépendants de l’ONU: NON RESPECT PAR LA FRANCE DU DROIT COMMUNAUTAIRE AU DETRIMENT DE LA BRETAGNE. voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=8010
Partition administrative et la politique de substitution identitaire
[21/03/2008]Bretagne Réunie lutte contre la ligériose et dénonce la campagne publicitaire à 1 million d’Euros des pays de Loire. voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=9238
[21/03/2008]Bretagne Réunie, la Coordination des Juristes de Bretagne et des Institutions culturelles de Bretagne écrivent au président Sarkozy. voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=10112
[Décret de Pétain - Vichy 1941] PARTITION DE LA BRETAGNE ET VIOLATIONS DES DISPOSITIONS DU PACTE INTERNATIONAL RELATIFAUX DROITS ECONOMIQUES SOCIAUX ET CULTURELS. voir: http://www2.ohchr.org/english/bodies/cescr/docs/cescrwg38/pacte-droits-br.pdf
Invasion militaire - Perte d’indépendance (1532)- Perte d’autonomie (1789) - Assimilation forcée:
[03/04/2008]Démentellement des écoles de la marine marchande bretonne par l’état français: JY Le Drian s’insurge « L’enseignement supérieur ne peut pas se faire sans la Bretagne. La fermeture de l’EMM Saint-Malo serait une véritable claque à la maritimité bretonne, un affront à sa culture maritime. » Voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=10283
La Bretagne, informée des crimes dont elle a été victime pendant cinq siècles consécutifs, exige de la France qu’elle demande pardon, devant les Instances Internationales. Voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=7883
Comment la Bretagne, par des manoeuvres grossièrement contraires au Droit, déguisées en faux traité dit de Réunion, à été annexée par la France en 1532 Voir: http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=7028
Dans une démonstration implacable, le Dr Mélennec fait voler en éclats le prétendu Traité d’Union perpetuelle de la Bretagne à la France: La Bretagne n’a pas contracté avec la France en 1532, elle a purement et simplement été annexée voir http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=3305
J’en passe des vertes et des pas mûres et vous invite à venir compléter l’exercice.
A suivre…
Posté par un Breton du monde, européen et citoyen du monde …

Lhansen-Love a dit…

Pierre, Je suis en total désaccord avec ce que vous dites!
La Chine n'a rien à voir avec la France pour la raison suivante: la doctrine française est celle du Contrat social et donc du consentement. On est français par volonté et non par héritage, tradition etc..
Notre constitution dit qu'il n'y a qu'un peuple français, et tout citoyen français est censé l'avoir approuvée (par un "plébiscite de tous les jours")
Quant à l'encadrement ou la répression anti-breton dont vous parlez, elle n'a vraiment aucune mesure avec celle d'un pays où la prison et la condannation à mort sanctionnent la liberté d'expression et les crimes.

soleil2b@aliceadsl.fr a dit…

Asséner que les Corses demandent l'indépendance et qu'ils posent des bombes, est un amalgame qui relève d'une faiblesse d'esprit consommée.
Le statut de "philosophe" n'autorise pas à disserter sur ce qu'on ignore.
Foutez la paix à la Corse, elle en a besoin.