samedi 18 octobre 2008

La honte




Affaire DSK . Ce n'est qu'un soupçon, à l'heure actuelle, mais c'est déjà extrêmement grave!


Pourquoi l'avoir nommé là? Machiavélisme de Sarkozy?


Car on a toujours su qu'il était.. malhonnête (affaire de la MNEF) et libertin! En France, on s'en fiche, mais au niveau international, non.


Quand je pense que les derniers sondages le placent en tête dans la course à la présidentielle, j'en frémis!


5 commentaires:

Gaël a dit…

Et en quoi le libertinage est-il devenu un crime ?

wisebook a dit…

A première vue, il me semble que DSK a des ennemis qui se souviennent des conditions de la démission de son prédécesseur Paul Wolfowitz. Laissons donc faire les enquêteurs pour le moment. Je ne suis pas un spécialiste de DSK, mais je crois me souvenir qu'il a été innocenté dans l'affaire de la MNEF et qu'il avait démissionné de ses fonctions de ministre des finances à l'époque. Reste l'accusation de libertinage. Il est vrai que pour bien des philosophes, le libertinage n'est pas compatible avec les vertus philosophiques. Néanmoins, plusieurs hommes politiques français et non des moindres n'ont pas été des prodiges de modération dans ce domaine. Pour finir, votre accusation de machiavélisme de la part de Sarkozy concernant un de ses concurrents potentiels en 2012 me paraît extrêmement intéressante. Sarkozy devait se douter que le prétendu libertinage de DSK n'est pas très compatible avec les contraintes d'une fonction dans un organisme international. En tous cas, lui-même, si l'on croit ce que l'on dit à ce sujet, est aussi un spécialiste dans le domaine.

Hadjar a dit…

et Anne Sinclaire dans tout ca? et l'image qu'il donne de la France?... je crois que les présidentielles sont loin pour DSK

Lhansen-Love a dit…

Gaël,
Je n'ai rien , mais alors rien du tout contre le libertinage, ni en tant que personne, ni en tant que philosophe. J'ai d'ailleurs ue des démêlés avec un visiteur sur ce blog car je défendais farouchement le libertinage (Sex and the city) et le droit des femmes à faire ce qu'elles veulent.
En revanche un homme politique c'est autre chose. Surtout s'il ne peut pas être discret.
Dans le cas de DSK, j'ai été très polie.. C'est beaucoup plus grave que cela, il est insatiable, tout le monde le sait, et évidemment Sarkozy... Le pb évidemment c'est les conséquences, prévisibles : la publication de ces frasques et les malversations fiancières.

Lhansen-Love a dit…

A Wisebook
Innocenté ? DSK a dit que ces sommes qui lui ont été versées l'étaient pour ses honoraires d'avocat .. un peu léger, non?
Quant au libertinage , il n'est absolument pas incompatible avec la Philosophie. Je vous renvoie par exemple à la vie de Sartre et Beauvoir, qui lui "rabattait" les élèves avec lesquelles elle couchait pour commencer. Ca les regarde, mais enfin il serait préférable que l'on n'ait rien su de tout cela.
Que Sarkozy ait aussi un peu exagéré, et Chirac, et Clinton, on le sait; pas grave.
Ce qui est extrêmement grave, c'est que cela tourne à l'abus de pouvoir (cadeaux à ses maîtresses). Et que cela se sache.
Que Sarkozy fasse ce qu'il veut, je m'en fiche; pourvu qu'on ne le sache pas. De toute façon, vu ses emplois du temps, il ne doit pas pouvoir tellement s' "amuser" hors mariage.

Je suis sûre qu'en proposant ce poste à DSK ,il savait où on allait..