samedi 25 octobre 2008

La Princesse de Clèves et La belle personne




Après avoir vu le film , je viens de lire le livre (je ne l'avais jamais lu) et je suis confirmée dans cette opinion que cette tragédie n'est décidemment pas transposable.
Les sentiments de Madame de Clèves sont si complexes, si élevés, si sublimes, ses scrupules si profonds et délicats, que l'on voit mal comment une jeune fille aujourd'hui pourrait en éprouver de semblables. Quant à son mari qui meurt foudroyé par la jalousie, ce n'est pas courant ce type de chagrin - mortel - par les temps qui courent.


Quant au refus de céder de l'héroïne, à la fin, parce qu'elle sait que Nemours ne l'aimera pas toujours, cela nous touche bien sûr parce que ses raisons, son argumentation, sont toujours aussi justes.
Mais qui refuserait aujourd'hui de vivre une passion pas crainte de s'exposer à la souffrance de la désillusion...
Je n'y crois pas .. Dites-moi si j'ai tort.

4 commentaires:

Sylvain a dit…

Il est vrai que l'adaptation, ou plutôt l'interprétation, du livre n'est pas vraiment proche de l'original et que des détails ont été omis.
Toutefois j'ai adoré le film dans son ensemble. Louis Garrel y a une foi de plus démontré ses excellents talents d'acteur. Je trouve la démarche de réadapter des classiques intéressante, même si les époques sont très différentes.
Merci pour ce blog, qui j'éspere va continuer longtemps(je prepare les iep et je suis en hypokhagne)

Lhansen-Love a dit…

Bon Sylvain, vous ne vous prononcez pas sur le fond, mais vous avez raison, la démarche est intéressante, Honoré a du talent et Louis Garrel beaucoup charisme.
Quant à mon blog, il continue pourvu
1) que j'ai des lecteurs
2) que j'ai des commentaires..
Alors, à bientôt!

Marie a dit…

J'ai lu le livre mais je n'ai pas vu le film (je suis aux Etats-Unis, les films français me manquent). Je ne comprends pas bien ce que vous avez finalement pensé du film..
Est-il réellement mauvais ou les personnages ne collent-il seulement pas à ceux de Madame de Lafayette?
Ne peut-on pas y voir une réinterprétation à la lumière de l'époque qui est la notre?

Lhansen-Love a dit…

non, je ne dirai pas que le film est mauvais, non..
Mais je trouve que le parti pris est extrêmement artificiel. Sur le plan psychologique, ça ne tient pas debout..
Il reste que Honoré est un bon cinéaste, et que le film est 100 coudées au dessus du tout-venant..