samedi 27 octobre 2007

Merci Nicolas


Cette fois je parle de Nicolas Domenach.
Il a dit quelque chose qui m'a beaucoup plu:

"Le succès de l'écologie, c'est le triomphe du féminisme en politique.
Pour les hommes, la politique, c'est la guerre, l' économique, le social...

Avec les femmes, désormais, on est passé aux choses sérieuses"


(il disait ça aussi contre Eric Zemour qui déplore la féminisation de la société et du politique en général)

3 commentaires:

florian a dit…

Je ne comprends pas votre enthousiasme à l'endroit de ce Grenelle de l'environnement. Qu'est-ce qui change ? Quelles sont les mesures réelles qui vont conduire à une société plus viable, durable et juste ? Je lisais dans un autre post de votre blog que finalement, parce qu'il est utile de faire de l'écologie on en vient à l'écologie, par conséquent l'utilité à du bon.
Une question pourtant, est-ce utile à tous ?
Le Grenelle de l'environnement, à mon sens bien entendu, accouche seulement de mesures visant à consommer toujours et encore, à relancer la production de voiture, la construction de logements, de trains à grande vitesse et d'autoroute... donc, rien n'est remis en cause, rien de ce qui fait les fondement de notre société et qui en fait une société structurellement mortifère : la consommation et la croissance.
Il me semble que tant qu'on n'aura pas compris qu'il faut consommer moins et en finit avec le dogme de la croissance, on continuera à foncer droit dans le mur.
A Nicolas Hulot et à Nathalie Kosciusko-Morizet je préfère le Jean-Jacques du Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité ainsi que Henri David Thoureau.
A propos de ce Grenelle, le point défendu ici est assez enrichissant : http://www.contre-grenelle.org/

Cordialement.

Lhansen-Love a dit…

Ah bon..
Moi je pensais que c'était mieux que rien.
Et j'ai vu de nombreux experts et lu de nombreux articles.Les spécialistes semblent vraiment satisfaits.. (après tant d'années d'immobilisme)
On nous explique que la décroissance c'est inconcevable. Il faut bien checher un troisième voix..

Lhansen-Love a dit…

je veux dire : une troisième voie..