lundi 29 octobre 2007

Vacances de Noël compromises






Je viens d'entendre un délégué du personnel d' Air France:



"Le bras de fer ne fait que commencer. Nous programmons la grève pour les vacances de Noël"



Sympa...



(étant donné , je suppose, que la direction ne cèdera pas, car sinon, ce serait le signal vert pour toutes les autres catégories professionnelles qui attendent leur tour)...

Mieux vaut prévoir des vacances dans une région accessible en train (encore que, la SNCF...)



Ou en Velib?

9 commentaires:

Samora C. a dit…

Je suis totalement d'accord avec toutes les formes de manifestation et je ne comprend pas les citoyens qui osent dire qu'elles prennent en otage les usagés.
Il est facile de critiquer les mouvements syndicaux mais si l'on réfléchit 30s on se rend compte que tout ces preneurs d'otage on quand même permis que l'on profite aujourd'hui de foule d'acquis sociaux,alors j'espere que ceux qui ont de la peine, qui sont en colère à cause des grèves finiront par entendre raison.
Je profite de mon petit commentaire pour feliciter Mme hansen-love qui tient deux blogs formidables et pour demander comment faire pour entrer à Sciences-po quand on vient de guadeloupe et aussi pour demander quels sont les débouchés qui attendent les élèves après un cursus à sciences-po

Lhansen-Love a dit…

"toutes les formes de manifestations"? Sur n'importe quel sujet?
Autrefois les grèves avaient pour raison d'être la défense des intérêts des travailleurs défavorisés, exploités.
Mais aujourd'hui ce ne sont pas les mêmes qui manifestent..
Les hôtesses et les stewarts, comme tous les employés de Air France ont des avantages énormes.
Les gens qui souffrent en France, ce sont les gens qui n'ont pas de travail, les retraités pauvres etc..
Ces gens-là évidemment n'ont aucun moyen de se faire entendre.

POur votre question, ou en êtes-vous? En terminale? En Métropole?

Samora C. a dit…

il est sur que toutes les manifs ne sont pas à défendre soit car leurs revendications sont fantaisistes soit parce que certaines valeurs pronées sont plus ou moins à la limite de la morale(je pense à certains rassemblements d'extrême droite).
Moi je ne pense pas que les grèves actuelles soit fantaisistes ou immorales elles gènent c'est sur mais je pense qu'il est tout à fait raisonnable d'usé du blocage pour obtenir les avantages qui nous échappent, non?

Concernant sciences-po moi je suis en terminale littéraire en Guadeloupe et mon ambition serait d'être avocat ou journaliste.
Et puis peut être mené une carrière politique dans mon pays.

re:Samora C. a dit…

http://www.cfdt.fr/actualite/vie_au_travail/condition_travail/archives/vie_au_travail_0035.htm

sur ce site on explique les conditions de travail des personnels navigants.
c'est assez triste

Anonyme a dit…

Les salariés d'Air France ne sont certainement pas les plus à plaindre, mais la société Air France non plus ! C'est une des sociétés d'aviation qui dégage le plus de bénéfices dans le monde et les actionnaires apprécient... Pourquoi les salariés d'Air France ne pourraient-ils pas toucher eux aussi leur part du gâteau ?
Plume

Lhansen-Love a dit…

Samora, les menifs des employés d'Air France ne "gênent pas ". Ce n'est pas le mot. Elles empoisonnent et nuisent gravement!
Qaund vous partez eune vacances une semaine, et que vous en passez la moitié à poirreauter dans un aéroport.. Passe encore: mais vous pensez un peu à tous les RV d'affaire, ratés, les gens qui se déplacent pour des raisons graves.. etc...
Mais surtout, de quel droit , parce que je veux un meilleur salaire, je fais payer ma mauvaise humeur, ma rage, à un tiers qui n'y est pour rien! Ce n'est absolument pas moral, c'est un perversion totale de l'idée de grève. Par ailleurs j'ai eu successivement deux élèves dont les parents étaient employés à Air France;ils partaient gratis, à toutes les vacances, à tous les coins du monde, toute la famille (on leur offre les places vides). C'est énorme comme privilège quand même!
Si on met cette querelle de côté: en quoi puis-je vous aider?
Si vous avez un très bon livret (je suppose que c'est le cas) vous devez demander une classe préparatoire en Métropole lan prochain. C'est le moyen presque incontournable si vous visez IEP et une carrière politique.
En attendant , lisez tout ce que je mets sur mon blog et qui a trait à IEP. On a toujours intérêt à s'y prendre de bonne heure!
Attention à l'orthographe, c'est décisif! (habituez - vous à vous corriger)

Samora C. a dit…

Je suis désolé d'avoir laissé des fautes d'inatention. J'étais pressé et je n'ai pas pris le temps de bien me relire c'est un défaut que je traîne depuis un moment et j'essaie d'y remédier.
Concernant les classes prépa je suis un peu perdu je l'avoue: Comment m'y inscrire?
Dans quelle école aller?
Combien cela coûte-t-il?
Autant de questions sans réponses pour le moment, mais j'essaie le plus possible de me renseigner même si dans mon lycée ils n'accordent pas trop d'importance à Sciences-po
Pour les grèves vous avez sûrement raison c'est vrai que les usagés n'ont pas le choix et doivent supporter un mouvement de grève qui les dépassent et qui empoisonnent leurs existences alors qu'ils doivent parfois se déplacer dans l'urgence, mais peut-on éluder la question de la dignité de l'employé?
concernant les places gratuites je pense que c'est la moindre des choses les hôtesses de l'air et les pilotes donnent assez de leurs vies et de leurs temps pour bénéficier de ce petit bonus surtout que ces places sont invendues je crois.
mais peut-être ai-je tort,c'est vraie que je ne connait pas la situation d'air france dans les détails mais bon j'ai tout de même mon point de vue :)

Lhansen-Love a dit…

Il faut aller voir le conseiller d'éducation de votre lycée. Les préinscriptions commencent en février, par Ravel. Vous aurez droit à demander 6 lycées. Ensuite il vous faudra trouver un foyer ou un internat.
C'est entièrement gratuit (à part le logement...)
POur le choix du lycée, je vous conseillerai le moment venu, en fonction de votre niveau.

Samora C. a dit…

Merci beaucoup pour les renseignements que vous m'avez donné(jusqu'à maintenant je n'avais jamais entendu parler de Ravel).
Voilà quelques lumières de plus pour éclairer mon chemin dans la jungle de l'orientation post-bac