mardi 4 septembre 2007

Nicolas Sarkozy nous écrit


Et rend hommage au "merveilleux métier d'enseignant"

Merci ( le Monde)

5 commentaires:

florian a dit…

Et vous pensez quoi de cette lettre ?
Bonne rentrée...

Anonyme a dit…

Il ne faut rien exagérer ! Si le niveau des élèves baisse, cela n'est pas entièrement dû à un laxisme des enseignants, loin de là ! Les parents y sont pour beaucoup et notamment l'éclatement des familles: c'est peut-être un topos mais les femmes seules ont souvent plus de mal à avoir de l'autorité sur leur enfant, surtout lorsqu'il s'agit d'un garçon. C'est un fait que j'ai souvent constaté.

Il faut aussi dire que la télévision (enfin, ça n'est que mon humble avis) désincite les enfants à la lecture. Or, je crois qu'en général, un enfant qui aime les livres sait écrire correctement, et bénéficie aussi de meilleures capacités de compréhension écrite. En outre, l'enfant devient plus créatif, fait plus appel à son imagination etc... Mais ça, forcément, Sarkozy ne va pas le dire, que TF1 rend les enfants passifs, ce serait faire du tort à son grand ami.

Et puis, si les enseignants sont si géniaux, précieux, irremplaçables, pourquoi dans les faits supprime-t-il des postes dans l'éducation nationale ?? Pourquoi, pourquoi ?
Au moment où l'éducation devient primordiale, notre seul atout face aux économies montantes...
"Je souhaite que nos enfants apprennent les langues à travers la littérature, le théâtre, la poésie, la philosophie, la science."
Fantastique ! Mais comment, concrètement faire cela avec moins d'heures et moins d'enseignants ?

L'histoire de scolariser les enfants handicapés avec les autres enfants, je crois aussi que c'est à prendre avec des pincettes. Je crois que la pesonnalité de certains enfants requiert des structures adaptées ! C'est même évident que cela ne fera pas "le bonheur" d'un autiste profond que d'être scolarisé parmi des enfants dits "normaux". Certains ne pourraient absolument pas s'adapter à un tel environnement.
Le but inavoué de notre président me parait de faire des économies en réduisant le nombre de centres prenant en charge ces enfants. Mais peut-être suis-je mauvaise langue...

Enfin, bref je ne vais pas m'étendre plus sur le sujet, mais j'ai l'impression que ce discours "passe la pommade" on va dire, pour mieux faire n'importe quoi ensuite. Il dit tout et le contraire de tout, accumule les idées convenues et les propos démagogiques...

Voilà, ce que j'en pense mais il est possible que je sois un peu injuste à l'égard de mr Sarkozy.

Lhansen-Love a dit…

je ne l'ai pas lue.
je suis en gros d'accord avec les remarques de anonyme ci-dessous.
Tout ça c'est du bla bla.
Oui : pour la culture générale réhabilitée, oui : pour l'école du respect etc... mais COMMENT faire pour améliorer la situation qui n'est pas bonne il faut bien le dire... bon je fis un mail sur le livre de JR Pitte

Anonyme a dit…

L'anonyme en question vient de s'aperçevoir qu'elle a omis de vous remercier pour votre blog très intéressant, qui suit des domaines variés de l'actualité et qui incite vraiment à la réflexion.

Merci !

Anonyme a dit…

Guillaume Pigeard de Gurbert, agrégé et docteur en philosophie, professeur en CPGE (Martinique) a écrit une réponse assez belle à la lettre du Président de la République aux éducateurs :
http://www.marianne2.fr/Lettre-a-l-Educateur-des-educateurs_a78867.html